Géhenne, transcender les tabous

Ismaël Saïdi, Audrey Devos
Photo © Torsten Giesen

Après le formidable succès de son spectacle Djihad, l’auteur, acteur et metteur en scène Ismaël Saidi nous revient avec le deuxième pan de sa trilogie théâtrale consacrée au radicalisme. Cette fois, en maniant toujours l’art du rire et de l’émotion, il nous emmène dans l’histoire d’Ismaël qui – après avoir commis un attentat dans lequel plusieurs personnes ont été tuées et où il a perdu l’usage de ses jambes – est condamné à la prison à perpétuité.

Là-bas, il rencontre un prêtre, commis d’office, avec qui le dialogue se noue. À l’hôpital, par ailleurs, où il se rend régulièrement pour ses soins, il a des échanges cacophoniques avec une femme qui a perdu la raison. À trois, ils vous feront voyager dans un monde où l’antisémitisme, la haine de l’autre, l’intolérance religieuse, le racisme, la violence laissent subitement la place à quelque chose de nouveau.

Avec eux, vous allez vibrer, verser des larmes et laisser fuser des rires salvateurs. 

gehenne

Ismaël Saïdi, Shark Carrera
Photo © Torsten Giesen

DOSSIER DE PRESSE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s