Géhenne dans La Croix

81423_culture-theatre-je-doute
« Peu à peu, au fil des joutes verbales avec l’aumônier, des sentiments naissants pour une internée juive, et des interpellations nocturnes face à un Dieu muet, les certitudes radicalisantes s’étiolent. Le doute s’installe et rend à la foi sa part de mystère qui permet l’ouverture à l’autre. Ismaël Saidi, qui joue le terroriste auquel il a donné son nom, revit sur scène son propre cheminement spirituel. »

Géhenne dans La Croix

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s